Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/10/2010

La Région Languedoc-Roussillon, la ville de Montpellier ont perdu un grand visionnaire

Je voudrai rendre hommage à Georges FRECHE, ancien maire de Montpellier et Président en exercice de la Région Languedoc-Roussillon et de l'agglomération de Montpellier, décédé ce dimanche d'une crise cardaque dans son bureau du Conseil Régional, alors qu'il rentrait d'un voyage en Chine. Il était agé de 72 ans.

Georges Frèche 2.jpg

 

Bien connu pour sa verve parfois provocatrice mais franche, Georges FRECHE a énormément contribué au développement d'une Région jusqu'alors moribonde, région qu'il qualifiait de "plus beau pays du monde". Face à la prédominance de la Région PACA, il a su faire reconnaitre le Languedoc-Roussillon au niveau international et ainsi contribuer à son développement économique et touristique.

montpellier antigone.jpg

Homme visionnaire pour sa "ville des lumières", ll a, patiemment, conquis et quadrillé Montpellier. Il l'a rêvée comme un chantier permanent, du quartier Antigone des années soixante-dix au renouveau du tramway urbain en 2000, considéré comme sa plus belle réussite.

tramway-montpellier.jpg

Côté politique, c'était un homme de terrain. Lors des dernières élections régionales, bien que mis au ban du Parti Socialiste par Martine AUBRY et consorts, il a su gagner la confiance de électeurs.

Ancien professeur d'histoire, il savait utiliser les subtilités de la langue française, ce qui lui a causé quelques problèmes vis à vis de certains.

A noter, qu'il ne faisait preuve d'aucun sectarisme, ni politique, ni religieux. Il savait travailler avec tous.

Le Languedoc-Roussillon perd un grand personnage.

Les commentaires sont fermés.