Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/12/2010

La vision d'une autre politique pour la France en 2012

Dans une interview accordée au quotidien "Le Monde", Hervé MORIN, Président du Nouveau Centre évoque ce que pourrait être le Centre en 2012.

  

Il parait évident qu'Hervé MORIN sera présent. Selon lui :"le seul paramètre qui pourrait m'y faire renoncer serait que les adhérents de mon parti désignent quelqu'un d'autre".

  

Il précise encore que le rassemblement des centres ne peut "s'effectuer qu'entre structures indépendantes de l'UMP". Ce qui revient à dire que pour qu'il y ait un rapprochement entre le Parti Radical de Jean-Louis BORLOO et le Nouveau Centre au sein d'une structure nouvelle, comme ce fut le cas au sein de feu l'UDF, le préalable est que le Parti Radical marque son indépendance vis à vis de l'UMP. Ce rassemblement contribuerait à "rééquilibrer la démocratie française et à faire vivre le pluralisme".

 

Seul un Centre sorti fort du premier tour de l'élection présidentielle peut être en mesure de passer un accord avec un parti de droite dans des conditions telles que les valeurs qu'il porte puissent être entendues et peser sur la conduite du pays.

Parmi les valeurs qu'il compte porter au nom du Centre, on retiendra "la tempérance fiscale, la liberté d'entreprise, la bonne gouvernance de l'administration ou le principe de la responsabilité individuelle".

Ce qui différencie le projet centriste, et en fait une alternative, "'il existe deux sortes de réponses".

·     des réponses françaises qui passent par "une évolution de la fiscalité qui permet par exemple, à nos entreprises de lutter à armes égales, ... la nécessité de basculer une partie du financement de la protection sociale sur un impôt sur la consommation doublé éventuellement d'une taxe carbone".

·     Une réponse européenne qui consisterait en "la construction d'une puissance politique qui soit une fédération d'Etats-nations, afin que nous ne soyons pas le jouet du condominium sino-américain qui est en train de se mettre en place sous nos yeux".  

Fort de 17 000 adhérents, le Nouveau Centre a un rôle prépondérant à jouer dans ce rapprochement des centres.

 

Les commentaires sont fermés.