Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/02/2011

Nord - Pas de Calais : un despote socialiste de moins !

Après dix neuf années de despotisme, image symbolique de cette dernière séance présidée par Bernard DEROSIER, la «standing ovation» des élus socialistes et communistes en guise d'hommage.

 

Touchant, lorsque l’on sait que ce sont ses propres amis socialistes, Martine AUBRY en tête qui lui ont botté le cul vers la sortie !

 

Lui qui lorgnait, il y a quelques temps, sur le Sénat en guise de « Maison de retraite ».

Les élus d'opposition n'ont pas participé à cet hommage. « Dans les républiques laïques, je suis contre les béatifications. Il y a beaucoup d'hypocrisie de la part de ses camarades qui l'ont poussé vers la sortie et organisent un concert de louanges », a ironisé Jean-René LECERF. Le président du groupe d'opposition ajoute qu'il « reconnaît le travail accompli » même s'il est loin d'en partager toutes les options.

 

L'alternance politique semblant hors de portée pour les cantonales de mars, Jean-René LECERF appelle le prochain président socialiste à « un changement de gouvernance ».

00:55 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.