Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/03/2011

Cantonales 2ème tour FN/PS : appel au vote blanc

Il est difficile de choisir entre la peste et le choléra. Pour n'avoir aucune valeur commune avec l'une ou l'autre de ces formations, la meilleure des choses reste le vote blanc.

Le P.S, c'est un amat d'arrivistes pratiquant le sectarisme à outrance dans les collectivités, où ils sont en place, vis à vis des agents qui ne sont pas de leur tendance. Ils emploient même des tueurs pour les "casser" dans leur carrière. Aucun dialogue n'est possible avec eux.

La reconnaissance, les valeurs humaines, les promotions, le mérite des tâches accomplies, rien y fait. Ils préférent jouer la carte outrancière du copinage à tout va, même si les copains en question sont malhonnêtes, voir incompétents ! Si vous n'appartenaient pas à la gauche vous vous  retrouvez immédiatement écarté. Niveau des décisions politiques prises, on bride les informations destinées à l'opposition. Dans ces conditions aucun cadeau n'est à leur offrir.

Dans ces conditions, un front républicain avec ces gens là ? Jamais ! Ca se dit humaniste, social, ouvert, ce ne sont que des balivernes !

Quand au F.N., depuis quand a-t-il pignon sur rue ? Depuis l'époque mitterandienne (nostalgie datant certainement de l'époque de Vichy) ce parti a pu obtenir des députés à l'assemblée nationale , au parlement européen, dirigés des municipalités (Toulon, Orange notammlent) et être présent à toutes les élections, jusqu'au sommum qu'a représenté le second tour des présidentielles en 2002. Le F.N. a été considéré comme un outil des socialistes pour empêcher la droite et le centre e revenir au pouvoir.

Les socialistes ont des rapports ambigues avec le F.N. contrairement à ce qu'ils laissent à penser.

D'où comme l'a exprimé Xavier BERTRAND, je considére que le vote blanc dans le cas de face à face P.S./ F.N. est le seul qui s'impose.

Commentaires

Faudrait-il encore que le vote blanc soit comptabilisé et reconnu comme un vote exprimé et ait de ce fait un effet réel.

Ce serait une vraie façon de prendre partie face à cette difficulté de choix.

Mais une fois les cantonales passées, les responsables oublieront.... comme d'habitude.

Dominique Baud

Écrit par : dominique Baud | 23/03/2011

Faudrait-il encore que le vote blanc soit comptabilisé et reconnu comme un vote exprimé et ait de ce fait un effet réel.

Ce serait une vraie façon de prendre partie face à cette difficulté de choix.

Mais une fois les cantonales passées, les responsables oublieront.... comme d'habitude.

Dominique Baud

Écrit par : dominique Baud | 23/03/2011

Les commentaires sont fermés.