Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/08/2011

Crise financière - Révolutions du monde Arabe : Ces dirigeants européens aux abonnés absents

Issue du traité de LISBONNE, une organisation a été mise en place pour assurer la représentation de l'Union Européenne. Pour mémoire, voici le rappel de ces nominations :

D'une part, l'élection d'un Président du Conseil Européen élu à la majorité qualifiée par le Conseil Européen - composé des chefs d'Etat ou de gouvernement des états membres - son mandat est de 2 ans 1/2, renouvelable une fois. Depuis le 1er janvier 2010, cette fonction est exercée par Monsieur Herman VAN ROMPUY (BELGIQUE), et ce jusqu'au 31 mars 2012.

Son rôle : présider et conduire les travaux du Conseil Européen (sommet des chefs d'Etats ou de Gouvernement) qui peut se réunir jusqu'à 4 fois par an.

Herman Van Rompuy Pdt Conseil européen.jpg

 A noter, que lors de la rencontre bilatérale entre Angela MERKEL et Nicolas SARKOZY, alors que la crise boursière battait son plein, il a été décidé de proposer à leurs partenaires européens la création d'une véritable gouvernance de la zone euro. Le titulaire de ce poste serait nommé pour 2 ans 1/2 . Est proposé par le tandem franco-allemand, Monsieur Herman VAN ROMPUY !

D'autre part, la désignation par le Conseil des Ministres de l'U.E. d'un Haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, en la personne de Madame Catherine ASHTON (GRANDE BRETAGNEen fonction depuis le novembre 2009. Elle est sensée être la voix de l'Europe sur la scène internationale...

Ashton Catherine affaires étrangère europe.jpg 

Grand Dieu, que ces Institutions européennes sont compliquées à comprendre ! On ne s'y retrouve plus ! On comprend pourquoi il est difficile de prendre des décisions de manière à être réactif face aux difficultés !

Si tous les états étaient dirigés de la sorte, beaucoup seraient déjà dans le mur.

Pourtant, comment se fait-il qu'il soit difficile de mettre un véritable pouvoir législatif (Parlement) et un exécutif responsable en place avec les moyens nécessaires à un fonctionnement dans la transparence.

 Cette Europe bureaucratique, de vieux frileux, ne peut répondre aux exigences d'aujourd'hui. Nous n'en voulons plus !

16:18 Publié dans Europe | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.