Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/06/2012

une première étape en vue de la réunification de la famille centriste !

Les choses évoluent rapidement. Depuis le second tour des élections législatives, dont l'événement majeur pour le Centre a été la perte du mandat de député de François BAYROU. Cette défaite marque la fin d'une aventure débutéée sept ans plus tôt avec la dissolution de l'UDF de sa propre initiative et la création du Modem censé rapprocher le Centre et le Parti Socialiste. Les urnes ont eu raison de cette lamentable aventure.

Après les présidentielles, un certain nombre d'élus centristes dont François SAUVADET, Maurice LEROY et Jean-François LAGARDE appartenant au Nouveau Centre ont oeuvré avec Jean-Louis BORLOO, et d'autres pour jeter les premières bases d'une future réunification des partis ou mouvement centristes nés de la dissolution précipitée de l'UDF.

Le résultat est la constitution du groupe Union des Démocrates et Indépendants (U.D.I.) qu'ont aussitôt rejoint des députés issus du Parti radical, du Modem, du Nouveau Centre (dont l'arrière garde emmenée par Hervé MORIN !), de l'Alliance centriste et même de l'UMP. Résultat : un groupe de plus de 20 députés, voir 30 au total.

On ne peut que se réjouir de ce succès.

Ce groupe a pour vocation de travailler avec son partenaire de l'opposition.

Cette initiative ne peut-être que saluée !