Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/03/2013

Tourisme : Lille, grand bidon ville européen !

Notre capitale régionale est-elle devenue un lieu de villégiature de toute la racaille roumaine ? On en trouve partout. soit dans des camps improvisés sur des terrains vagues , dans des baraques en planches ou de vieilles caravanes bonnes pour la casse, au milieu de détritus qu'ils accumulent, ou sur de petit espaces urbains voisinant les axes routiers, aux abords d'équipements publics cachés par des haies, buissons, grillages obstrués.

De tels baraquements n'existaient-ils pas fin 19ème, début du 20ème siècle sur la ceinture parisienne ou s'écoule aujourd'hui le périphérique.

Félécitations, Madame le Maire ! LILLE se dit ville station touristique avec son casino, ses hôtels hauts de gamme, sa gare TGV qui la relie aux grandes capitales européennes.

La présence de plus en plus nombreuses de Roms constitue une merveilleuse publicité pour les agences touristiques,  qui après avoir fait visiter  le LOUVRE-LENS, font débarquer les groupes de touristes à Lille-Flandre, au milieu d'un éco-musée de la vie au Moyen-Âge. Tout y est, certes pas d'époque,  mais reconstitué. On y trouve mendicité, vols à la tire, agression au couteau, ... peut-être bientôt des lépreux compte tenu des conditions d'hygiène dans lesquelles ils vivent au milieu des rats des déchets ménagers, pour ne pas dire plus !

Prévoyez, Madame le Maire l'installation des compteurs électriques au sommets de mats afin d'éviter les rapines de courant. Cela est pratique courante en Roumanie, ou pour relever les compteurs les employés sont obligés d'utiliser une nacelle !

A l'heure où l'Acte III de la décentralisation évoque la création de grandes métropole européenne, celle de LILLE risque sûrement de se démarquer des autres.

Le côté touristique pitoresque est assuré !

Les commentaires sont fermés.