Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/01/2011

Le sectarisme socialiste au sein des collectivités territoriales

Alors que l'on déplore un manque de militants engagés tant en politique, que dans le syndicalisme, le statut de la Fonction Publique Territoriale n'assure pas suffisamment la protection des agents militants.

En effet, certains responsables politiques ou administratifs socialistes, font preuve de sectarisme, dans leur comportement, la gestion de leur évolution professionnelle. Tout est mis en oeuvre pour les déstabiliser, notamment en freinant leur déroullement de carrière sur des critères subjectifs, n'ayant rien à voir avec les fonctions. Autre façon de procéder : les humilier, les détruire en les affectant à des missions ne correspondant pas à leurs capacités professionnelles.

Comme pourrais le chanter BREL : "Chez ces gens là, Monsieur, ni la reconnaissance, ni l'humanisme n'ont leur place, Monsieur !".

Au pays des baronnies socialistes, le sectarisme est roi !

 

24/02/2010

Avertissement !

A L'ATTENTION DE CERTAINS LECTEURS MAL INTENTIONNES

TOUTES LES INFORMATIONS PUBLIEES DANS LES DIFFERENTS ARTICLES FIGURANT SUR CE BLOG, SONT A LA PORTEE DU PUBLIC SOIT SUR DIFFERENTS SITES INTERNETS OU DANS LA PRESSE REGIONALE OU NATIONALE ! ELLES NE FONT, TOUT SIMPLEMENT, QUE L'OBJET DE COMMENTAIRES.

paf.jpg

12:20 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (0)

20/02/2008

Un moment de détente dans cette campagne

Sans aucune allusion politique... sinon celle de préserver notre belle planéte.. si belle, mais si fragile !

ORANGE.pps

00:20 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (0)

31/12/2007

Mise au point vis à vis de commentaires de "Observateur"

A propos de certains commentaires circulant sur mon blog.

Concernant les législatives. Bien que suppléant MODEM, je n'ai jamais fait référence à cette étiquette lors de mes interventions. Depuis l'entre deux tour j'étais en rupture avec la ligne de François BAYROU. Et sachez, cher "Observateur" que si j'avais eu contact avec le PSLE plus rapidement, j'aurai certainement retiré ma candidature pour me présenter sous celle du Nouveau Centre, avec fierté.

Sachez que je ne n'ai JAMAIS pris de pré adhésion ou d'adhésion au MODEM.

Le Nouveau Centre n'est pas un parti auto proclamé, il a des statuts contrairement à ce que vous prétendez ! Et nous aurions même du avoir un budget sans les manoeuvres entreprises par le leader du MODEM avec la gauche.

De suivre BAYROU, comme un mouton de Panurge, c'est votre droit. Pour ma part, j'ai toujours été de Centre droit et le resterai.

Et que dire du Congrès du 30 novembre dernier, déposant l'UDF ? Une mascarade de démocratie. Détruire un parti pour des ambitions personnelles...

Maintenant pour ce qui est de prouver notre existence : je crois que le fait de revendiquer 8 000 adhérents est une preuve suffisante de la démontrer. De plus parmi les derniers adhérents, beaucoup ont refusé de suivre BAYROU. Pour le reste, l'avenir est à construire, et j'y participerai.

Je vous invite à prendre connaissance des discours tenus par nos leaders sur le site du Nouveau centre.

Pour ma part je sais ou vais, ne vous inquiétez pas pour moi.

A bon entendeur...

19:55 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (4)