Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/01/2012

Fermeture annoncée du lycée Van der Meersch (Roubaix) pour 2013

L'incompréhension règne autour de l'annonce faite par le rectorat qui projette de procéder à la fermeture du lycée Van der Meersch, et ce dès la rentrée 2012 pour les secondes, en attendant une fermeture définitive pour 2013.

Capture-decran-2012-01-03-a-18.jpg

Incompréhension, d'autant, plus grande, alors que va s'ouvrir le nouveau vélodrome couvert "Jean Stablinski", d'ici juin 2012. Ce lycée est l'outil complémentaire avec ses classes sports études consacrées au cyclisme, reconnue dans la France entière. Section  qu'il accueille depuis des lustres. Le Nord terre de cyclisme doit préserver cet ensemble situé sur un lieu stratégique, car en plus de la proximité des équipements sportifs, il s'ouvre directement sur la sortie de la ville en direction des routes d'entrainements régulièrement employées par les cyclistes.

35RoubaixVeloClub.jpg

A se demander comment résonnent ces ronds de cuir du Rectorat. C'est un mauvais coup porté au Pôle Cycliste roubaisien.

 

Une pétition est en ligne sur le site : www.sauvonsvdm.com

07/04/2009

Accompagnement scolaire - CLAS ou Soutien en milieu scolaire ?

La fin de l'année scolaire se profilant, je m'interroge sur les mesures concernant l'accompagnement scolaire mises en place lors de la dernière rentrée scolaire. A savoir, demander aux enseignants d'assurer des heures consacrées au soutien scolaire. Cette mesure répond-elle aux besoins des élèves ? Ou n'était-elle detinée qu'à assurer une rémunération complémentaire aux enseignants.

Dirigeant d'une association qui assure dans un quartier difficile à TOURCOING, l'accompagnement scolaire d'élèves scolarisés du CM1 à la Terminale, je voudrai apporter quelques remarques, avant que ne paraisse, un éventuel bilan des mesures mises en place en milieu scolaire. Au total cela représente environ 60 élèves répartis en 4 groupes. Celui-ci s'exerçait dans le cadre de la Charte Nationale régissant les C.L.A.S. (Comités Locaux d'Accompagnement Scolaire) et en liaison avec les établissements scolaires pour l'intéret de l'enfant.

tableau noir.jpg

Je ne crois pas que le soutien mis en place en milieu scolaire soit profitable à l'élève. Ceci pour plusieurs raisons :

     - Tout d'abord la manière dont il se déroule - 1/2 heure le midi, 1/2 heure le soir, le samedi, ... Est-ce ainsi que l'on peut apporter une aide efficace ?

     - Le fait qu l'élève se retrouve avec le même enseignant qu'en classe. La relation élève/enseignant serait-elle différente à ce moment là ?

     - Est-il tenu compte de l'environnement familial de l'enfant ?

     - L'enseignant a-t-il le temps de suivre le rythme de progression de l'élève ? Peut-il faire de l'individuel dans du collectif ?

Monsieur le Ministre, pour ces différentes raisons je ne cautionne pas cette réforme. Laissez les associations, qui sont habituées à gérer ces enfants, poursuivre leur travail.

Donnez leur, au contraire, les moyens de renforcer leurs actions, les améliorer.

Par expérience, je peux vous dire, qu'alors que votre réforme n'avait pas encore vue le jour,existait déjà du soutien scolaire en milieu scolaire. Des élèves sont venus d'eux-même nous rejoindre pour améliorer leurs résultats scolaires. Nous avons amenés des élèves très faibles en 6ème/5ème au Brevet des Collèges et même au BAC, alors que leurs professeurs n'auraient pas misé un euro sur leur réussite !

Ne laissez pas mourir les C.L.A.S.

00:04 Publié dans Education | Lien permanent | Commentaires (0)