Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/02/2010

Recrudescence du trafic poids lourds sur les réseaux métropolitains et secondaires

Depuis quelques temps, malgrès les inderdictions de circulation, prises pour l'utilisation de la voie rapide urbaine en direction de GAND, on assiste à une recrudescence du trafic poids lourds. Des convois composés de plusieurs véhicules immatriculés au Bénélux, notamment, circulent sans être inquiétés par de quelconques contrôles de police.

Il est évident, que compte tenu de la guerre des coûts à laquelle se livrent les entreprises de transports, gagner quelques kilomètres en évitant de contourner l'agglomération lilloise par l'A 27 représente une économie non négligeable.

transport_63_semaine_27_2008_actu_transport_routier.jpg

Il en va de même de l'utilisation des réseaux secondaires. En effet, toujours pour réduire les coûts, les patrons incitent leurs chauffeurs à emprunter les réseaux secondaires, afin d'éviter les péages autoroutiers. De ce fait, cette pratique augmente les risques d'accidents lors de la traversée de villages où les réseaux routiers ne sont pas adaptés. Sans compter que compte tenu de leur tonnage, ils contribuent à la détérioration des chaussées empruntées.